Un rapport sénatorial demande à Pôle emploi d’arrêter l’accompagnement intensif jeune

« Cet accompagnement, mobilisant 700 conseillers, financé par des fonds européens, n’a pas fait l’objet d’une évaluation autre que celle que Pôle emploi a réalisé lui-même dans une logique où la justification l’emporte sur l’approche objective. En tous cas le rapport propose d’y mettre fin, dans un souci de rationalisation des moyens » « L’expérience de plus de trente ans de ces dernières en matière d’accompagnement des jeunes plaide pour un retour à une répartition plus claire des compétences entre les missions locales et Pôle emploi afin d’éviter une dispersion des moyens de ce dernier ».

Extrait de l’article Alternatives Economiques paru le 08 Juin 2017.

Dans ce contexte, les Missions locales ne sont pas en reste : Missions locales: un rapport préconise un « pilotage par la performance »

« Pour les auteurs du rapport, il conviendrait, pour « sécuriser les financements », de « mettre en place des conférences locales des financeurs ». Ils préconisent aussi d’aller vers « un véritable pilotage par la performance », qui se baserait sur 13 indicateurs de performance déjà existants ».

Extrait de l’article paru le 08 Juin 2017 dans l’Express L’Entreprise.