Echo du CE de janvier 2018

CARENCE INDIGESTE POUR LES AGENTS PUBLICS

Comment faire d’un plat déjà très amer une recette horriblement indigeste ?
Prenez une direction générale toujours prompte à désavantager la carrière des  agent‐es de statut public.
Ajoutez une dose de décision inique de l’Assemblée  nationale qui rétablit un jour de carence dans la fonction publique en cas d’arrêt  maladie.
Appliquez  injustement  cette  décision  aux  agent‐es  publics  de  Pôle  emploi. Et vous obtenez 7,4 % des salarié‐es de Pôle emploi dont les droits sociaux et salariaux sont à nouveau attaqués, près de 4 321 collègues puni‐es  pour leur attachement au statut public.
Le SNU se bat au niveau national comme au régional pour laisser à la  direction générale le soin de régler l’addition : une pincée de masse salariale, à hauteur de 0,02 %, devrait  permettre de prendre en charge cette journée de carence symptomatique d’une injustice récurrente.

 

DES AGENTS IMPACTÉS PAR LA PRIVATISATION DES PTC

Externaliser toujours plus au bénéfice de sociétés privées avides  de deniers publics : telle est la politique de la direction régionale.
Deux prestataires privés récupèrent le travail des agent‐es en  charge du traitement de courrier sur les PTC.
Conséquence : 10  agent‐es des 4 PTC iront voir du côté d’un pôle appui‐gestion en  agence (PAG) si on a besoin d’eux. D’autant que la direction s’est  échinée ces dernières années à démanteler l’ensemble des PAG…  Imaginez, demain, l’externalisation complète de l’indemnisation  ou du placement, il en faudra des places en PAG !

 

LA DIRECTION POURSUIT L’AUTOMATISATION DE LA GDD

Nouveau  point  d’étape  sur  l’évolution  de  l’activité  indemnisation, résultat de l’automatisation galopante de la  GDD depuis 2015. La direction régionale explique piteusement  que la baisse de charge projetée n’est pas au rendez‐vous ! Le  SNU dénonce les conditions de travail désastreuses des agents  GDD.  La  direction  répond  à  coup  de  chiffres  et  autres  pourcentages  contestables  et  contestés.

Pourquoi  une  part  non  négligeable  de  l’activité  GDD  continue‐t‐elle  d’être sciemment ignorée ? Mais la direction s’entête dans sa stratégie, acceptant néanmoins de freiner la diminution  de  la  ressource  GDD  prévue  au  31  décembre  2017.  En  attendant,  les  heures  supplémentaires  et  une  mutualisation généralisée suffisent à peine à colmater les brèches !

 

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (403:Forbidden)