Contre baromètre social n°6 – Avenir et climat

Face à l’exclusion des représentants du personnel du processus de l’enquête dite « Baromètre social » mise en place par le DG et aux dérives relevées dans sa conception et exploitation, nous avons décidé au SNU de faire notre propre étude auprès des agentes et agents de Pôle emploi sur la qualité de vie au travail, les expositions aux risques psychosociaux et les changements en cours à Pôle Emploi. Vous êtes près de 18000 agents à avoir été interrogés entre le 18 mai et le 4 juillet 2017. Vous êtes plus de 41%, parmi toutes les catégories du personnel, exercant sur le terrain ou dans les fonctions support (DT, DR, DG, DSI, etc…), à avoir répondu. MERCI !

QUEL TYPE D’EMPLOYEUR EST POLE EMPLOI ?

PÔLE EMPLOI N’EST PAS ATTENTIF À LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL DE SES AGENTS.

68% des agents considèrent qu’en tant qu’employeur, l’établissement n’est pas attentif à la qualité de vie au travail de ses personnels. Ceci est d’autant plus flagrant que cette question a été posée aux agents juste après l’annonce de la mise en œuvre d’un accord sur la qualité de vie au travail. Ces réponses viennent conforter notre propre analyse de l’accord Qualité de Vie au travail et rejoignent la position de nos adhérents qui, majoritairement, ont décidé que le SNU ne devait pas signer cet accord.

PÔLE EMPLOI N’OFFRE PAS DES CHANCES ÉGALES À TOUS SES SALARIÉS EN TERMES DE PROMOTION ET D’ÉVOLUTION DE CARRIÈRE.

Le sentiment d’injustice concernant l’évolution professionnelle est présent chez 88% des personnes interrogées. La direction de Pôle emploi ne respecte plus la convention collective qui cadre clairement ces questions. Ceci explique pourquoi la Commission prévue pour traiter les recours des salariés est débordée depuis plusieurs mois et enregistre un retard de plus d’un an dans le traitement des dossiers.

LE CLIMAT SOCIAL À PÔLE EMPLOI : UN CLIMAT SOCIAL TENDU QUI SE DÉGRADE AU FIL DES ANNÉES.

77% des agents considèrent que le climat social à Pôle Emploi est plutôt tendu. Ce climat s’est dégradé par rapport à il y a trois ans pour 70% de l’ensemble des agents.

L’AVENIR À PÔLE EMPLOI : LA CONFUSION ET LE MANQUE DE CONFIANCE SONT ASSEZ VISIBLES CHEZ LES AGENTS.

Les agents ne sont pas seulement peu ou pas confiants dans leur avenir à Pôle emploi (respectivement 48% et 22%), mais ils ont peu de certitudes sur l’avenir même de leur établissement. 12% d’entre eux seulement pensent que Pôle emploi restera un établissement national alors qu’ils sont 31% à penser qu’il sera régionalisé et 21% à penser qu’il sera privatisé.

 

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (403:Forbidden)